Un peu plus tard

La lumière grise. Le silence de l’aube. Thé Gunpowder et œufs brouillés. Les hurlements de Guillaume Dustan qui passe devant le Grand Amour. Enculé. Les morts qui gisent tranquille quelque part, l’évolution des précipitations. Courir sous une pluie battante. Heures sombres, la France a une haleine fétide. J’écoute Speedway, de Black Midi. Je mets du porno sur le iMac. Et je l’écris. Je regarde la bande annonce d’Un Pays qui se tient sage, le documentaire de David Dufresne. Montage de vidéos d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre diffusées sur Twitter et pendant plus d’un an, du début du mouvement des Gilets Jaunes en 2018 jusqu’au premier trimestre 2020. Visages éborgnés, membres déchiquetés, crânes explosés. Témoignages d’historiens, de sociologues, d’avocats, de mères au foyer et de travailleurs sociaux. Des marqueurs temporels, les discours qui nous portent. Affaires urgentes, canaux d’information. Déchiffrements systématiques, vitesse de contagion de l’infection virale. Théâtre et contamination. La ligne blanche, une progression exponentielle. Distanciation physique et face à la folie. L’excès de tout. L’insuffisance de quelque chose. Enfermement et solitude, notes autographes, acidité gastrique. Les sons que j’entendais la nuit. L’été. Une absence de parole, une inconscience féconde et des gardes du corps. Toute trace de dégénérescence. J’ai toujours (se lancer contre un mur), il fallait (n’importe quel vêtement), nous devions (cibles privilégiées). Tout ce qui vise à créer un renversement, et bien choisir son arme. Déplacements brefs et à proximité du domicile, des composants toxiques. Masques derrière lesquels, et piégés par nos ombres. Mesures sanitaires internationales, et je fais l’hypothèse. L’anticyclone se centre en Mer Baltique et accélère la remontée d’air chaud sur l’ouest de l’Europe. Quel jour était-ce ? L’effacement à l’œuvre, le roman familial. Images d’enfance, les versions du passé. Des centaines d’heures de film, tout cela a disparu. Ok. Mémoire d’un autre temps, maintenant j’ai une question : quand se fabrique l’écrivain ? Durée d’incubation, le ciel qui frappe aux vitres. Le SMS que je reçois dans le taxi qui me conduit à La Perle. T’es où ?