Corps médical

Organes de répression. Chaos rampant, toute trace d’humanité. La voix du connard qui hurle en bas de chez moi. Volonté totalitaire de destruction, mais qu’est ce que c’est ? Je vais à la fenêtre, il passe devant le Grand Amour. Quelqu’un pour le buter ? Des restes de bouffe sur la table de la cuisine. Un verre vide, la poussière sur mes boots. Le cuir fendu, et la chute avec l’Ange. Ses ailes miteuses. Tout ordre médiatique, des putes et du sang. Orifices corporels. Brian McMahan chante I Miss You, je traîne dans l’appartement. Ma colonne vertébrale et hors de la pensée. Quelques souvenirs, l’image de la Colonne. On est partis en voyage avec Alex, au printemps 2016. On est allés au Portugal et dans le Sud de l’Espagne. On est passés par Venise, on nageait au Lido. On est allés à Berlin. Arrivés à l’hôtel, elle s’est déshabillée. Elle s’est agenouillée. J’ai pris de la Vodka dans le minibar, elle a ouvert la bouche. Et j’ai versé l’alcool. J’ai mis un Rosebud dans son cul. Pet Girl pendant trois jours, et sans sortir. Elle disait je suis bien. Et elle disait je suis cette femme. Je prenais des photos, j’appelais le Room service. Les procédures sexuelles, aucun instant n’est négligé. Quand on est rentrés à Paris, on a créé un profil sur Fetlife. Ça, on s’est vite lassés. Traits de lumière sur le parquet, je prends une douche. Je descends acheter des trucs, je vois des bagnoles avec des gyrophares rue des Petites-Écuries. Des flics en civil s’agitent devant le New Morning, certains ont la main sur le flingue. Je me dis merde, qu’est-ce qui se passe ? J’achète les trucs, je sors du Franprix. Les flics sont toujours là, ils ont serré des mecs. Je passe devant Chine Machine — la friperie créée par Martine Duverglas et ils ont des pièces plutôt cools —, je prends la rue Martel. Un type défoncé me regarde, une bière à la main et il titube. Flaque de pisse sous ses pieds, un pansement dégueulasse sur un œil. Je sens qu’il va me casser les couilles mais non. Je rentre et j’écris ça : Vivre nu au milieu du béton, jusqu’à la chambre froide. Locaux de morgue, cellule réfrigérante. Lividité et j’ai la trique. Privé du sens de la hauteur, et la fin du sacré. C’est tout.