Contenu sponsorisé

J’écoute eRikm, L’Art de la fuite. Enregistrements auto-édités en cassette en 1995, musique concrète et post-industrielle. Moteurs hybrides et parasites, Alex est dans son bain. Je me suis réveillé la tête dans le cul, alcool et caféine. Stratégies de déconfinement, la menace accomplie. Bras numérique et StopCovid. Règlement général sur la protection des données, clé cryptographique aléatoire créée par le serveur central. Épisode sanitaire, la somme des contaminés. Thérapie passive par anticorps et transfusion de plasma. Exploitation des BigData, désastre économique majeur. La zone euro est-elle à l’épreuve du virus ? Démocratie en crise, système policier que Foucault qualifiait de disciplinaire, donne pouvoir au préfet. Les attitudes. Les trajectoires. Limites de l’épuisement. Mon rasoir Bic sur le rebord du lavabo. Ma brosse à dents, la poésie. Une tranquillité à n’en plus finir. Le reste je ne sais plus. Je suis là. Ce qui fut hier, n’était peut-être. L’ivresse que serait la peur. Tester tracer, se coucher sur le parquet. À bout d’insomnies, Alex sort de la salle de bains. Serviette nouée sur les reins. Elle dit tu sais quoi ? J’ai envie de taglioni aux truffes. Et de boire du vin des Pouilles. Elle allume une cigarette. Elle fume à la fenêtre. Je dis tu sais où trouver des truffes dans le quartier ? Non, pas vraiment. J’ai les yeux rivés sur le plafond. Elle lance la serviette sur le canapé. Elle met du lait hydratant sur son corps. Je fais une sorte de bilan de ma vie, je me dis qu’à part deux ou trois trucs je n’ai fait que de la merde, je ne vois aucune raison pour que ça change. À venir. Des vagues d’émeutes. Failles de sécurité, des révoltes de masse. Fêtes narcissiques, de jouir l’État. Le mur et la grille, ténèbres blanches et QHS. Les mêmes commentateurs sur les plateaux des chaînes d’infos, quelque soit le sujet et depuis la fin du XXème siècle. Espace de l’entre-soi, soumis à un contrôle. Neutralisation de la pensée critique, l’imposture quotidienne. La puissance du silence, je ne veux plus rien savoir. Alex s’habille, je regarde où je peux trouver des truffes.