Tu vois, dit-elle

Système immunitaire, pharmacovigilance. Alex boit un café, mèche de cheveux sur le front. Ça va ? Oui. Ciel nuageux, coulée du verbe. La cigarette dans le cendrier et elle l’éteint. S’approche de la fenêtre, et la guerre était là. Fesses nues et en T-shirt. Elle dit il est merdique ce café, non ? Elle va dans la cuisine. La vaisselle dans l’évier et la surface d’une table. Elle revient avec un yaourt. Elle s’assied sur le canapé. Tu as toujours mal au pied ? C’est pas terrible. Son téléphone émet un son. Elle regarde l’écran. Elle dit putain c’est ma mère. Elle lit le SMS. Mais je lui ai parlé hier ! Qu’est-ce qu’elle est chiante. Je dis elle sait pour la maison ? Pour l’héritage ? Elle ne sait rien. Je ne lui dis rien. Elle n’a pas besoin de thune et c’est pas son problème. Mais elle pose des questions. Elle finit son yaourt. Elle s’allonge sur le canapé. Elle dit tu vois là, j’irais bien me poser à une terrasse. Je dis j’ai un pote qui me propose de passer chez lui dans la journée. Je le connais ? Non. Je ne crois pas. C’est où ? Dans le Marais, rue de Turenne. Bruits de la rue, Alex se lève. Elle met son téléphone en charge. Elle va dans la chambre. J’envoie un message à mon pote. Je lis quelques pages du Recueil des phrases de Haine, pendant qu’elle prend sa douche. Eau jaillissante, ainsi naquirent les Dieux. Le champ visuel, décroche un mur. Ce que je sais du sacré. Prendre vingt kilos, vomir chez McDonald’s et dans son masque. Quelque chose d’excessif, une femme se branle dans un Ehpad. Gode XXL, et elle pilonne sa chatte. Scène primitive, une main sur le déambulateur. Les jambes pliées. Les poils gris de sa touffe, et elle se pisse dessus. Qu’en est-il de ceux meurent ? demande-t-elle dans un souffle. La main qui écrit, l’existence de papier. La présence du virus. Études et protocoles, information et Chloroquine. La musique d’encre et presque rien. Toxicité et molécules, Alexandra dans une robe rouge. Elle dit tu es prêt ? On y va ? Regard intense et elle sourit. Elle met son blouson et j’appelle un Uber. Qu’est-ce qu’il fait ton pote ? demande-t-elle en sortant. Il est artiste.