Séparé en pièces

Cri d’abord. Et à midi m’arrache la langue. L’appartement et l’asphyxie, le voisin qui claque sa porte. Les assiettes dans l’évier, la poussière blanche sur le plancher. Sanctuaire bâclé, mon téléphone en charge. Des bouquins par terre, un reste de pâtes, langue syncopée. Aller d’un mur à l’autre, je me dis qu’il faut changer les draps. Pantalon de jogging Adidas et décor brut. Plus loin les mots, une écriture testamentaire. Prologue à l’imparfait, j’avais envie de baiser. Lecture de Paris-Plage, le besoin d’agir vite. Le vrai bordel où se génère le texte, et les actualités. Tirs de mortier dans les banlieues, et nuit d’émeutes. Le déclin du génie ? Et soudain le vertige. Feux d’artifice et gaz lacrymogènes. Des bagnoles incendiées, belles comme de l’art contemporain. Scène théâtrale, le retour des LBD. Distanciation sociale, la fête et après. Covid-19 et dette publique. Créance des peuples, pressentiment du châtiment. Actes liberticides, célébrations et doigts dans le cul. À bout de souffle, la névrose annoncée. Faille et identité, lumière pâle et masquée. Des possédés fanatisés, le discours de l’autre et les reclus du verbe. La Grèce antique et l’agenda. Battre les monuments, mourir au canapé. Par excès de raison. Débit élocutoire, Homère est au Franprix. Aveugle et masqué, la main tremblante sur le caddie chargé. Kesse que tu fous là le vieux ? Duels épiques de l’Iliade, se gaver de combats. Les hommes qui meurent, les Dieux en leurs palais. Se tapent des vierges et pissent sur les balcons. Bouffent des sandwichs au placenta. Valeur de symptôme, exilés sur les bords. Comme un ailleurs qui parle en nous. Registre du sauvage, des pulsions animales. La chair intime et Alexandra Rose. Violée dans un hôtel à l’étranger, et à seize ans. Frappée au ventre, un sexe s’ouvre. Disjonction exclusive, la blessure initiale. Haine éliminatrice. Elle me dit ça quelques semaines après notre rencontre, et nous sommes  à Venise. S’élève d’une plaie, le monde vécu. La voix crée un écart, elle ne m’en parle plus. Demeure en elle et elle se danse.