Mezcal et antidote

Lumière qui réduit tout. Le corps en crise. Courbes et projections, les aboiements d’un chien. La langue du chien, sa gueule ouverte. Le monde figé, un arrêt sur image. Les plaques d’acier de Richard Serra dans le désert qatari (East-West/West-East, 2014). Dressées comme des lames. Le point focal, les monolithes, se retirer dans la nuit. Et sous la lune. Mémoire plastique et fragmentée. Économie de marché, la vitesse de la fibre. Concevoir ce qui est en cause, si la lutte est possible. Le prophète hospitalisé, les diamants sur la chaîne. Montre en or au poignet. Froideur clinique et saison blanche, urgence et coronavirus. Victime promise au sacrifice, une sonde dans la trachée. Et commence l’agonie. Il meurt, et ne rien dire de lui. Projeté dans l’infini, la plaie grattée à l’os. Métamorphoses et hurlements. Champ lexical de la violence, et j’ai grandi dans un garage. Joué dans l’odeur de l’huile et avec les outils. Abandonnés. Vidange et rideau de fer, le plus souvent baissé. Couché dans une bagnole, sur le pont de levage. Jeunesse française et la moindre faiblesse. Loi d’isolement individuel et les murs ont cédé. Violent fracas. La vie vers le dehors, le vide en soi. Vibrations de l’air, effusions érotiques. Déséquilibre et instabilité. Combien de déménagements ? Précipité comme par un saut. Combien de lieux ? De mots brûlés ? Blessure jamais fermée, l’expérience est posée. Toute chose jetée à terre. Propositions réduites à une forme claire, et tu voyages léger. Une existence de tous les jours, la valise dans l’entrée. Mes angoisses quotidiennes, un passeport biométrique. Aller au bout lointain fuyant. Une alarme connectée, un participe présent. Éléments dynamiques et j’ai Alex au téléphone. Elle sort de la douche. Son seul visage, le son de sa voix. Remue ses lèvres. Elle dit j’ai le sentiment d’appartenir à mon studio. Je fixe un objet devant moi, et dans la poussière. Réalité furtive, j’écoute Alexandra. Elle dit mettre en question l’autorité. Elle ajoute défaillance de l’autorité. Elle dit les fleurs qui s’ouvrent et les limites du ciel. Elle dit j’irai plus loin.