L’éternité avec des chips

Ce matin à l’aube. Ouvrir le réfrigérateur, y coller mon visage. Le dévoilement dans le retrait, et du sang sur ma bouche. Tyrannies quotidiennes, j’ai mordu dans la viande. De vagues nuages, j’ouvre une fenêtre. Un mec est couché devant l’entrée de l’hôtel Grand Amour, sur des cartons. La solitude de l’animal et des bruits qui expirent. Paris-Plage et une flaque de café. Langue elliptique et marquée par l’oral. Mon nom prononcé dans un rêve, anatomie profonde. Mystère de l’origine et le mythe de Sisyphe. Psychose de la fin et c’est à peu près tout. Crise majeure, ce que révèle l’autopsie. Totalité concrète, s’imposer le silence. Nécessité d’avoir recours à la fiction. Matière littéraire et autres disciplines. Livres fantômes et Alexandra Rose. Elle pose un pied sur le canapé. Elle porte cette robe blanche qu’on a achetée à Valence. Elle soulève la robe et elle se touche. Elle appelle un récit, et une archive. Naître et mourir, à nouveau respirer. Elle dit tu dors bien ? Non, pas vraiment. Et toi ? Ouais, à peu près bien. Soleil sur la façade de l’immeuble en face, elle dit qu’est-ce qu’on peut faire ? Je dis se branler, on est bons à ça. Et pisser sur les tombes. Elle baisse sa robe. Elle dit putain le confinement je commence à craquer. Elle se lève. Elle sort du champ. Elle revient avec une cigarette et le cendrier. Elle allume la cigarette. Elle dit t’as une sale gueule et elle ne dit plus rien. Je suis debout devant l’ordinateur et je tourne en rond. Elle écrase sa clope, acte de mise à nu. Elle lèche ses doigts et elle soulève sa robe. Elle met la main sur sa chatte et elle ferme les yeux. Mouvements aveugles, je ne me vois pas écrire. Perspective de salut. Conjugaison et au vinaigre, la syntaxe et la voie lactée. Sauvé de quoi ? L’abîme et le communiquant, la princesse et le plug anal. Dans ce regard et ça se complique. L’autorité des anges et l’angoisse du vigile, devant le supermarché. L’obscurité qui tombe, l’homme ordinaire et ses lâchetés. Une majuscule, un point final.