Basic Instinct

Rafales de vent, ciel nuageux. Flux de Nord, réductible à des mots prononcés. Lockdown et clusters, les conditions atmosphériques. Particules fines, vecteurs de transmission du virus et skype avec Alex. Elle est assise sur son canapé. Elle porte un peignoir, ses cheveux sont mouillés. Lèvres humides. Alors ? dit-elle. Alors quoi ? Elle dit le sexe et la mort. Elle dit la peur s’incruste. Elle allume une cigarette. Elle lève une jambe, pose un pied sur le canapé. Son peignoir s’ouvre. Un ventre avec deux seins. Elle touche ses poils pubiens. Sensualité comblée, je ne saurai rien d’elle. Dépasser le plaisir, tout semble résolu. Je suis debout devant l’ordinateur. Elle dit euh, tu as prévu de changer de T-shirt ? Question ainsi posée, je tire sur le bas du T-shirt. Je regarde le T-shirt. Alexandra Rose dit tu me trouves un film pour ce soir ? Mannequin inanimé, elle ferme son peignoir. Elle se redresse. Elle s’assoit au bord du canapé. Elle dit la première chose, c’est que l’autre con en Corée balance des missiles balistiques dans la mer du Japon. La seconde, c’est butez-le. Elle passe la main dans ses cheveux. Elle prend une poignée de cheveux qu’elle essore. Des gouttes d’eau coulent sur son cou. Sur sa poitrine. Elle dit le désir me brûle et vouloir être. Elle dit je suis allée courir. Elle écrase sa cigarette. Elle lève la tête. Elle dit tu as mangé ? Je dis non. Son téléphone sonne. Elle prend le téléphone. Elle dit c’est ma mère, je te rappelle. Je vais à la fenêtre. Un piéton passe et il est gris. Je cherche un disque. Je vais pisser. Je mets mon portable en charge. Je bois un shot de Gin. J’ouvre la porte du frigo. Je la referme. Je traîne dans l’appartement. Je me sens fébrile. Je connais cette sensation. Je prends la mesure de ma fréquence cardiaque. Je bois un shot de Gin. Je me regarde dans un miroir. Barbe naissante et verres teintés. Mes yeux vident mon image. Vide infini me hante, l’angoisse se tait. Ce que j’aime. L’erreur éblouie. Une sorte de saut. L’humeur impérative. Légèreté. Jaillissement. Rayon de soleil et à l’instant. Motifs d’exaltation. Poursuite de mon objet. La volonté d’agir. Sans fatigue ni sommeil. Il n’est plus de repos.