Morphologie d’une continuité

À ciel ouvert, fixés les astres. La météo, recommencée. Qualité de l’air, passions joyeuses. Indice de pollution, quelques nuages de gaz. La lumière et des tranches de rôti. De bœuf, dans une assiette. Viande séparée en pièces, satisfaire une attente. Nourrir la faim. Je m’écrase contre un mur, les objets avalés. Cartouche de stylo, manche de cuillère cassé, lame de rasoir, épingle de sureté. Corde tressée, tentative d’évasion. Tous en cellule, puissance d’agir. Lieux de félicité, à l’explosif. Because It Happpens — acrylique et papier déchiré sur toile, 30 x 30 cm, White Painting Series, tribute to Robert Ryman, 2019 —, tout est là d’un coup. « Avec ce seul objet le néant s’honore », et je cite Mallarmé. Liens constants avec le passé, des influences bien ordonnées. The First man was an artist est le titre d’un texte de Barnett Newman, qui parle de volonté rituelle de création. À quoi travaillez-vous en ce moment ? J’erre en Prada dans des parkings.  Désaffectés. Je mets des rimes à des gilets. Jaunes. Je fais des pipes dans les émeutes, je lis du Goethe, je vote Modem. Néant nassé la tête au ventre, je mords ma langue chez H&M. La variété du découpage, une impossible communion. Juxtapositions arbitraires, la limite est atteinte. Système forteresse, installations anti-franchissement. Jamais toujours, niveaux d’alerte. Évaluation de la menace, démocratie d’État. Hors toute communauté, spasmes de l’abdomen. J’ai trouvé ma famille, moi qui en ai si peu. Perte imminente, sa présence insolite. Ajustements structurels, exil et manifestes. Enclaves, mots alignés, une exigeante pratique. Parole et pouvoir, ont éveillé en moi. Pornographie sociale, la foule cybernétique. Champ du précaire, tirs de l’ennemi. Balles dans le dos, rites les plus solennels. Interrogations fiévreuses, responsabilité et discipline. Ange de combat, aptitude à voler. Prédation, j’eusse aimé. Affrontements (suite des glaives), atteindre une vérité. Les prescriptions morales, le doigt de Thomas dans le corps de Jésus. Plaie béante au côté, lèvres de chair. Qui s’ouvrent par le sang. Tableau de Caravage peint vers 1602, des passions tristes. Affaire de voir, les nouveaux Panoptès. Fatigués de faire croix, déposer le motif. Atone le prophète, et d’avoir tant parlé. Au fond du trou, des blessures singulières. La chose nommée (le roman), l’être nommé (Camille). Caché visible, ce qui se vit en elle. Ce qui lui est donné, la sinistre illusion. Elle dit on n’est pas là pour tomber. Je dis on peut aussi. Elle dit j’ai tendance au départ. Je dis oui, je sais. Elle dit la connaissance des causes, le bordel financier et la folie des masses. Scènes familières et conscience criminelle. Mythes archaïques et elle appelle sa mère. Elle dit c’est moi. Elle dit je ne vais pas pouvoir venir, je t’appelle demain et elle raccroche. Hasard et nécessité, il y eut un ailleurs. Loin là-bas, Comment dire. Titre du dernier poème écrit par Beckett en 1989, d’où vient la faille ? Augmentation de nos capacités, mais dire encore. Le jour où je retrouve Camille à Berlin. Nous sommes à l’hôtel, c’est avant de sortir dîner. Elle dit regarde-moi. Je la regarde. Mouvements et repos, l’autre considéré. Tissu musculaire, filaments protéiques. Des gestes libres, toute relation. Elle dit toucher au nerf. Elle dit mes organes. Elle dit je ne suis pas folle et j’ai à cœur. Le lendemain on boit du café dans la chambre. On mange des œufs, il est midi. Nudité poétique, souveraineté alimentaire. Unitaire et totalisante, je sais ce qui arrive. Elle a des rendez-vous, elle dit à tout à l’heure. La porte claque. J’allume la télévision. J’ouvre le mini-bar. Scruter l’avenir, incrusté dans l’image. Tension en cascade, allongé sur le lit. Je me rase le crâne. Je prends une douche. Je sors. J’achète des journaux français. Je monte dans un taxi. Je bois des verres au Café Luzia. Je lis les journaux français. J’écris des trucs. Perpétuité, la tumeur froide. La ville sabrée, le pré-natal. Un cercle étroit, les dents serrées. Faire péter la ferveur, où pouvais-je m’égarer ? Suffocation danser. Éliminer. Raids alliés sur Berlin, durant la Seconde Guerre mondiale. La capitale du Reich, estimation du nombre de morts. De vingt à cinquante mille, SMS de Camille. T’es où ? Je lui envoie l’adresse, des gens autour de moi. Autrui. Circulation des références, mon verre vide sur la table. Expérience intérieure et quelques jeunes fascistes. L’obscurité m’inonde, et Camille apparaît. Je suis l’homme qui, à ce moment, la voyant s’avancer. Est pris de vertige, se tient au bord du monde. Parce qu’elle vient à moi. Animal érotique, c’est une étrange beauté. Elle dit ça va ? et son téléphone sonne. Elle dit je dois répondre. Je vais au bar. Je reviens avec deux Martini Gin. Je dis ça s’est bien passé ? Elle dit oui. Elle dit je me sens rassemblée. Je dis c’est cool. Elle dit je ne sais pas. Tremblement inspiré, vent silencieux. Elle dit on fait quoi maintenant ? Lune pâle, et la fin vient déjà. Du jeudi.