Or il apparaît

Passages nuageux, fraîcheur persistante. Perception de l’Histoire, les tracés apparents. Gourde en acier signée Vivienne Westwood, lutter contre la pollution plastique. Rumeur lointaine et continue, se donnent à la surface. Vertus de l’achèvement, les poisons médiévaux. Confrontations raisonnées, des données biographiques. Démarches initiatiques, effets de proximité, croissance des transactions. Techniques d’extermination, métamorphoses, gloires nationales. Rites d’initiations, réunions liturgiques. De tout lieu consacré, les porteurs de valises. L’horizon culturel, les fins et leur retour. Involutions vous les blancs dégagez. Expositions de l’été, promises à un certain succès. François Pinault signe le protocole qui l’autorise à exposer le cadavre de Damien Hirst dans son musée de La Douane de Mer, plongé dans le formol. Œuvre ultime, l’artiste sera assis sur une réplique du trône d’Innocent X. Théâtre à scène unique, immergé dans une cube en verre. Inclusion ornementale, vision du spéculatif. Actualité de l’art, signer l’ordre existant. Nature pétrifiée du contrôle, ainsi toute une époque. « C’est l’héritage des trente, quarante dernières années », entendions-nous à propos de n’importe quelle merde contemporaine et sur tous les plateaux. Platitude dialectique – et c’est un euphémisme –, la cause est entendue. C’était quoi la question ? Réseaux de discours, modèles épistémologiques, présentateurs de bulletins météo. Carte de vigilance, normales de saison, ressenti de beau temps. Langue obscène et hyperbolique, l’incipit du présent. Radar des précipitations, positions dominantes. Logique économique, les grands témoins. Se livrent à l’analyse, à l’interprétation. « Fétiche automate », échappe à la parole. Effets cénesthésiques, l’azur du ciel à l’eau. Fluctuations thermiques, la Divine comédie. « L’ouragan infernal, qui jamais ne se calme. » Concentration humaine, « courent des gens nus plein d’épouvante ». Plusieurs problèmes se posent à nous, spéculations philosophiques. L’art du discontinu, peut jaillir en un mot. Écriture minuscule, ne délivre aucun message. Qualifiée d’elliptique, vie errante et cachée. Fièvre des promoteurs, sphère de l’incertitude. Terrasse de La Perle, zone de jonction. Quatorze août à Paris, champ d’investigation. Il y a un mec qui mange un hamburger, longs cheveux raides qui tombent sur ses épaules. Envoie un SMS, met du sel sur ses frites. Fixation des catégories, secoue le biberon de Ketchup. Boit du Coca, allume une cigarette. Se jeter dans les flammes, une soudaine épaisseur. Réalité physiologique, faire l’Enquête sur un corps (Michel Journiac). Bilan sanguin et analyse d’urine. Radiographies, encéphalographie, électrocardiogramme. Coloscopie, endoscopie, le type parle au téléphone. Il dit t’as fait bon voyage ? Je ne vois pas son regard mais je sais qu’il se perd. Quel est son nom sur Instagram ? La rêverie du héros, ce que j’ai entrepris. Notations brèves, discontinues. Schéma pour l’écoulement des eaux – intertitre destiné à Voilà –, le gel des canalisations. Avant toute intervention, dit le plombier à l’apprenti. Mais que dit-il exactement ? Personnages mort-nés, récits avortés et manuscrit perdus. L’objet considéré, les matériaux élus. À qui parles-tu, qu’ai-je à faire avec toi ? Une apparente désinvolture, au cœur de l’illusion. Se tenir au milieu des autres, Camille arrive. Elle pose ses sacs sur une chaise, elle dit j’ai acheté des trucs. Elle dit je vis ruinée dans un palace, elle dit j’ai plus de batterie. Elle dit j’ai soif et on boit du champagne. Elle va au bar faire charger son portable. Elle dit je sais pourquoi, je sais comment. Elle ouvre un sac, elle sort une robe. Je la prends en photo, et elle déplie la robe. Elle dit c’est cool non ? Noire. Elle dit arrête avec les photos. Ample avec décolleté, elle ouvre un autre sac. Baskets à lacets Loop, tous les silences dont nous sommes traversés. Épiphanies d’instants perdus, elle relance mon désir. Traits qui heurtent l’harmonie, nous faisons l’hypothèse. Elle dit hors de nous. Elle dit une autre fois, les grains collants du sable.