Révolutions corrélatives

Chambre. Fenêtre ouverte sur le jardin. Ordinateur, le fichier du journal. Le visible en surrégime, circulent tous les courants. D’air. À cette minute, je cherche mon regard. Maigre lumière, je joue avec le zip. Sphères célestes, de ma combinaison orange. Ça fait un bruit particulier, encore faut-il. Le besoin d’établir des colonies à travers tout le système solaire, l’enfer lui-même souffle la contagion du monde. Expansion plénitude, mes nouvelles lunettes Dior. Rage expérimentale et déconstructrice, pure détermination. Combat contre le désordre, le laisser aller, le chaos, le manque de discipline. Réappropriation des muscles internes et externes du sphincter, contractions vers le haut, stimulation du système nerveux et énergétique. Une expérience accessible à chacun, une conviction qui naît et meurt dans l’expérience elle-même. Multiplicité des traces aussitôt recouvertes, venez boire à la coupe de la destruction. Vertige obscène des apparences et du pouvoir, obsolescence à venir. « Ils n’ont rien à eux que le temps dont jouissent ceux mêmes qui n’ont pas de demeure », écrit Baltazar Graciàn y Moralès dans L’Homme de cour. L’essayiste jésuite du siècle d’or espagnol est cité par Guy Debord en exergue du chapitre VI de La Société du spectacle, « Le temps spectaculaire ». Chose désignée, les Toblerones en glace d’Olivier Mosset. Architecture militaire, ils fondent. Ces oeuvres reprennent la forme et les dimensions des barrages antichars en béton incliné, type 28, adoptés en 1943 par l’armée suisse pour parer aux risques d’invasion par l’Allemagne nazie. Abandons progressifs, affections antérieures. L’œil superficiel, autre disparition : « D’abord il lit quelques lignes à la lumière de l’allumette puis, comme la tête lui brûle l’extrémité des doigts, il applique la flamme à la page, écrit Danielewski dans La Maison des feuilles. Une fin unique : l’acte final de lire et l’acte final de consumer. » Idiomes observés, analogie certaine. Le même qui en découle, et perturber la narration. Et vingt-millle autres siècles. Lunes levantes, mais à dire. Moi toujours, fait usage de mon corps. Nominales informations, faire passer le message. Le chiffre de César, n’importe quelle séquence hiéroglyphique. Une orchidée blanche et une plaque de marbre sur laquelle sont gravés les conseils du jardinier. Surcharge à l’encre ou au crayon, une main courante. « Vous voyez, il y a deux sortes d’aiguilles, les longues sont toujours accompagnées d’une courte, la longue écrit et la courte projette de l’eau pour laver le sang et conserver l’inscription nette. » Je cite Franz Kafka, La Colonie pénitentiaire. N’oubliez pas de rappeler aux joueurs d’être toujours en mouvement, il est donc nécessaire. Un livre sur les alphabets antiques, les pizzini de Provenzano. Quatre jours pour faire vingt kilomètres. Les os séchés, il va de soi. Ni questionner ni explorer. Tirer à vue, je vais de moi. Ce je, on l’a compris, avance tour à tour par déplacements subtils qui trompent l’œil étonné, par feintes de corps mais aussi dribbles fous d’attaquant au pressing. Toute décomposition, un terminus de création. Rappelle-moi le nom de ce peintre japonais qui, en 1959, se jette du haut d’un immeuble et s’écrase sur une toile qui sera achetée par le Musée d’art moderne de Tokyo. Interactions fondamentales, mais à quoi croyez-vous ? Au-delà possible de toutes les circonstances, publication de la revue Voilà. Sous-titre : une collection. Art et littérature, je l’ai déjà dit. Les morceaux de l’ensemble, je cherche un financier. Impression noir et blanc sur papier 100 % recyclé, fiscalité du mécénat. En parallèle : éditions d’artistes, posters, affiches et lithographies. Programme sur dix ans, périodicité semestrielle. Dix ans je dis, vingt numéros de deux-cent-quarante pages. VITE – merci d’inscrire ce mot sur ma dalle funéraire, je me permets de le rappeler –, pourquoi devrais-je attendre ? Attendre quoi ? Ce qui manque ici, bénéfice mercenaire. La collection augmentée de l’image d’un homme blessé et d’un code d’immeuble, structure ses propres règles. Revue vendue par abonnement, en partie diffusée par Les Presses du réel. L’état de suspension comme vertu – une phrase coupée en son milieu –, un extrait de Voilà (le récit, chapitre 1, ouverture). Les murs de la galerie Toselli de Milan décapés par Michael Asher à l’automne 1973, l’espace du commerce de l’art exposé nu, dévoilé. Des boîtes de pizza ouvertes, un énoncé de Laurence Weiner. L’œuvre transmise par le langage, « la pièce peut ne pas être réalisée ». La dernière tentative, en date, du combat contre la réification est celle de Tino Sehgal. Protocole de vente de ses œuvres par transaction orale, interdiction faite par l’artiste de documenter les situations qu’il crée, d’en faire image, d’en diffuser le descriptif. Seeling Out est le titre d’une œuvre qui date de 2002. Un homme se déshabille dès qu’un visiteur s’approche de lui, strip-tease. Et maintenant ? Définir un système narratif. Tu sais Michel, dit une jeune critique à un mec qui semble dériver, les yeux clos, comme retournés à l’intérieur de lui-même, tu pourrais t’installer chez moi. Ou bien si tu préfères, on peut louer un appartement à deux. Déstabilisation comme point de départ d’une interrogation, et armement des toboggans. Il y aurait lieu de considérer, pour cesser d’avoir peur. « La vision nouvelle est un déménagement, un changement de domicile, écrit Gabrielle Buffet en 1920, dans son introduction au texte de Francis Picabia Jésus-Christ Rastaquouère. Les explications qu’on a confortablement, sans se déranger, sont : robinet d’eau chaude, robinet d’eau froide, dans une salle de bains ».