Jaillissant à l’air libre

Motif dominant de l’ensemble, premières lueurs du jour. Crispations identitaires, communautaires, visions nationalistes et souverainistes, terrorisme islamiste, chômage de masse, zones de relégation sociale, vieillissement démographique (la liste n’est pas exhaustive) sur fond de post-capitalisme, d’ultralibéralisme, d’ubérisation, de globalisation et de dumping fiscal. Pour résumer, la France serait, je cite les premiers mots de l’avant-propos des Décombres de Lucien Rebatet, « couverte de ruines, ruines des dogmes, des choses et des institutions ». Mouvement de désagrégation, associé au discours. Gouvernement du commentaire, toujours une voix qui parle. Adjurations mystico-politiques, aveugles qui découpent des tôles à la tronçonneuse, soldats projetés sur les théâtres extérieurs – ils demeurent invisibles –, rois enfermés dans les palais, foules en liesse (tous ensemble), révolte jaune, touristes lâchés par meutes au cœur des villes, sur les rivages. Regards jetés de tous côtés (ces pays que l’on fait), jusqu’à l’insoutenable. Dans ce contexte, permettez-moi de m’écarter. Expérience immersive, l’épopée du verbe. Vécu lumière fixer produire. Aller chez Perrotin (Bernard Frize, Now or never), chez Gilles Drouault (group show, Pas de printemps pour Marnie), chez Air de Paris (A few video works by Wolfgang Stoerchle), chez GB Agency (Jirí Kovanda, Somebody sitting here), chez Xippas (Céleste Boursier-Mougenot, Un cabinet de curiosité), chez Valentin (Éric Baudart, Neutralino) et boire du champagne à La Perle. Rejouer des actions élémentaires mais fondamentales pour interroger des changements d’état et de statut, jeter le communiqué de presse. Chercher un lieu pour faire une lecture d’Erotik Résistance. Caler une date. Déclarer mes revenus. Exprimer mes directives anticipées pour ma fin de vie, formulaire modèle B, concerne les personnes en bonne santé. Actes médicaux dont je pourrais faire l’objet, sédation profonde et continue associée à un traitement de la douleur, acharnement thérapeutique, mes volontés sont les suivantes. Cohérence de l’œuvre, rigueur formelle. Méthode et géométrie, vaste et inexorable. Ainsi parfois. Créatures ordinaires, le grand récit. On peut quand même, capter des forces. Gamme ascendante jouée crescendo, je dois encore. Finaliser mon projet de revue de création, art et littérature. Textes et œuvres inédits, impression noir et blanc, périodicité trimestrielle. Trouver le financement, et l’éditeur. Revoir le chapitre 7 de « Voilà, une collection, notes pour le livre à venir ». Écrire le 8. Relire Maurice Blanchot : « Mais, précisément, l’essence de la littérature, c’est d’échapper à toute détermination essentielle, à toute affirmation qui la stabilise ou même la réalise : elle n’est jamais déjà là, elle est toujours à retrouver ou à réinventer. Il n’est même jamais sûr que le mot littérature ou le mot art répondent à rien de réel, rien de possible ou rien d’important ». Fragments d’une mosaïque, vocabulaire commun. Suspendu à l’instant, ce qui vient d’être dit. Gel hydroalcoolique nettoyant et désinfectant pour les mains, gilet pare-balles de niveau IV, ordinateur portable. La conquête de l’espace, pensé à partir d’un corps. Le labyrinthe construit par Dédale, l’appel du Minotaure. La sphère de l’échange – cette chose dans laquelle nous sommes –, le temps venu. Température extérieure 22 degrés Celsius, ce que je sais de l’action. Archives, documents aptes à documenter mon travail quasi inexistants, à l’exception de ce que j’écris, de ce que l’on voit sur mon site Web et les réseaux sociaux. Quelques photos souvenir, les vibrations de mon portable. C’était Camille, j’avais reçu un SMS. L’anecdote revécue au passé, le dénouement se joue hors champ. Nouveau départ de la voix, au service de la lettre. Il ya des têtes sur le sol, des tableaux sur les murs, des émotions limpides, des recueils augmentés, un doigt qui se détache d’une main, des défilés de mode, des difficultés matérielles, des fournisseurs d’énergie, une rétrospective, le syndrome de Bonnard. Le parti prix de la peinture, tout au long de l’exposition. De prestigieux acquéreurs, on reconnaît ici. J’ai bien reçu l’argent, rassembler des canons. Faire feu, quand tout fut accompli.